Soupe de framboise comme un Rödgröd

soupe de framboise comme un Rodgrod - Raspberry soup like a Rodgrod - Vanessa Romano photographie et stylisme culinaire

 

 

 

Un dessert express et léger…gourmand et coloré…

 

Pour 4 personnes, 

500g de framboise ou de brisures de framboise

1-2 cs de fécule (ici, du kuzu*)

QS de sucre blond ou miel de lavande, si nécessaire

 

Mettre les framboises dans une casserole avec une cs de sucre ou de miel pour démarrer la cuisson.

Cuire à feu doux pendant 10 minutes environ.

Ajouter le kuzu délayé dans une cs d’eau et cuire de nouveau pendant 5 minutes.

Laisser tiédir et épaissir un peu et servir tiède.

 

* Un doute sur le Kuzu ? Par ici pour un éclaircissement !

 

 

 

La phrase du jour : 

“Que ferais-tu si tu n’avais pas peur ?”

 

 

 

Petits cakes à la courgette, fromage de chèvre et pignons (sans gluten)

Muffins à la courgette et au chèvre frais (sans gluten) - Muffins with zucchinis and goat cheese (gluten free) -  Vanessa Romano-Photographe et styliste culinaire-

 

J’avais apporté ces muffins à la fête de l’école des filles cette année en juin, je les avais testés auparavant et je les avais beaucoup aimé.

Comme à cette fête, il y a peu de nourriture que je peux manger (sans gluten, en fait), je me débrouille pour acheter ce que j’ai apporté (!).

En allant vers le buffet, munie de mon ticket d’échange, je demande à la jeune femme deux muffins.

Elle me les donne en me disant d’un air désolé :

“C’est à la courgette vous savez ?!”

“Oui, je sais…”

…Ca m’a fait rire  car en fait, souvent, les gens sont méfiants vis à vis des légumes, pas que les enfants, …

 

Bref, si vous n’avez pas peur des courgettes, cette recette est pour vous !

 

Pour 12 muffins, 

125g de farine de riz complet

75g de poudre d’amande

50g de farine d’amarante

1cc de sel

1/4 cc bicarbonate de sodium

4 oeufs

2 yaourts de brebis de 10cl env

1 courgette râpée

1 petit fromage de chèvre très sec

des pignons

du thym

 

Préparer la pâte dans un saladier en versant les farines, la poudre d’amande, le sel, le bicarbonate, les oeufs et les yaourts.

Mélanger rapidement avec un grand fouet mais sans incorporer d’air. J’utilise un grand fouet car en trois ou quatre tours, la pâte est prête.

Ajouter la courgette, le chèvre râpé aussi, les pignons et le thym.

Prendre une cuillère en bois et mélanger l’ensemble.

Verser dans des moules à muffins et cuire 17 minutes à 180°C.

Vérifier la cuisson en piquant les gâteaux à l’aide d’un couteau qui doit ressortir propre et sec.

 

 

 

La phrase du jour :

“Je veux être tout ce que je suis capable de devenir.”

Katherine Mansfield

 

 

 

 

 

Salade de concombre et avocat au crabe, un peu thaïe

Salade verte au concombre, avocat et crabe (sauce thaie) - Green salad with cucumber, avocado and crab (thaie style sauce) -  Vanessa Romano-Photographe et styliste culinaire- (1)

 

 

Une salade rapide et très agréable pour un des derniers déjeuners du mois d’août.

 

Il suffira de prévoir des feuilles d’une belle salade, de couper un ou deux avocats en tranches, un concombre en petits bâtonnets et d’ajouter du crabe (ici, une boîte de crabe contenant des morceaux, des pinces, …).

Pour assaisonner ?

2 cs de nuoc man, 1cs de sucre ou de sirop d’agave, 2cs de jus de citron ou de vinaigre de riz et un peu d’eau pour délayer l’ensemble.

Verser sur la salade et servir avec un filet d’huile de sésame grillé…parfait !

 

 

 

 

La phrase du jour : 

“On ne peut pas tout vivre, alors l’important est de vivre l’essentiel et chacun de nous a “son essentiel”.”

Marc Lévy

 

 

Soupe de cerises à la verveine et sucre muscovado

Soupe de cerise à la verveine et sucre muscovado - Cherry soup with verbena and mascobado suggar - Vanessa Romano-Photographe et styliste culinaire-

Un dessert simplissime et si bon, avec les cerises du jardin, conservées au congélateur et un toupet de verveine …le sucre muscovado, avec ses arômes de réglisse, de caramel et de sirop d’érable s’accorde parfaitement avec ce petit monde…

Allez, en casserole tous !

 

Un gros kilo de cerises dénoyautées si possible

2-3 cs de sucre muscovado ou complet

un toupet de verveine…ou pas

 

Mettre l’ensemble dans une large casserole, et cuire à petits bouillons pendant 5-10 minutes, simplement pour compoter légèrement les cerises et faire infuser les parfums.

Une fois tiédi, servir frais.

Soupe de cerise à la verveine et sucre muscovado - Cherry soup with verbena and mascobado suggar - Vanessa Romano-Photographe et styliste culinaire- (5)

La phrase du jour : 

“Choisir la vie, c’est toujours choisir l’avenir.

Sans cet élan qui nous porte en avant, nous ne serions rien de plus qu’une moisissure à la surface de la terre.”

Simone de Beauvoir

 

 

 

Tian de légumes d’été

Tian provençal de légumes - Provençal vegetables Tian - Vanessa Romano-Photographe et styliste culinaire- 1

Un délice, en cette saison et si rapide à faire que ce serait dommage de s’en priver ! La cuisson, elle, doit être généreuse mais pas brusque. Cet été, j’ai eu le plaisir de cuisiner pour une famille hollandaise et ce tian, entre autres j’ose espérer (!), leur a beaucoup plu.

Il faut, pour deux personnes, une ou deux aubergines, quelques tomates, des pendelottes ou d’autres mais mûres. Puis, un peu de poitrine nature ou fumée en tranches fines. Du laurier, de l’origan ou du thym, un peu de sel et de l’huile d’olive.

Trancher finement les aubergines dans leur longueur (une mandoline est d’un bon secours), faire de même avec les tomates (là, un couteau céramique sera suffisant). Huiler légèrement le plat, et disposer tête-bêche deux tranches d’aubergines, puis les tomates de façon à avoir une ligne complète et enfin une ou deux tranches de poitrine (je n’en mets qu’une à chaque fois, et je trouve suffisant, car ce sont bien les légumes les stars de ce plat).

Ainsi de suite, jusqu’à ce que le plat soit rempli. Il aura fallu un peu tasser les rangées pour bien remplir ce tian d’ailleurs car, en cuisant, tout cela perd un peu de volume.

Saler par-dessus, arroser d’un filet d’huile d’olive et verser un cm d’eau dans le fond du plat.

Couvrir d’un papier cuisson et enfourner pour une grosse heure à 180°C. Vérifier la cuisson en piquant les aubergines qui doivent être fondantes.

Servir chaud, tiède ou froid…peu importe, c’est délicieux !

 

Aubergine - Egg plant - Vanessa Romano - photographe et styliste culinaire

La phrase du jour : 

“Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. 

L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.”

Goethe