Tartare de haricots verts au sésame et au tamari

J’ai apporté cette salade lors de la rencontre chez Valérie.

Je l’a trouvée dans un merveilleux petit livre de recette dégôté dans une station service sur l’autoroute à un prix défiant toute concurrence, ce petit livre s’appelle “Cuisinez les légumes autrement”, aux éditions Agnès Viénot.

Cela fait trois fois que je fais cette salade que je trouve délicieuse, et comme j’adore les haricots verts, c’est une aubaine !

500g de haricots verts cuits al dente

2 cs d’assaisonnement au riz complet

1 cc de sirop d’agave

2-3 cs de tamari

1 cs d’huile sésame torréfié

1 p sel

2 cs d’huile olive

sésame

1-2 g d’ail écrasée (s)

Une fois les haricots verts cuits, je les ai plongés dans de l’eau froide afin de les garder croquants et verts.

Au fond d’un saladier, j’écrase la gousse d’ail vert (c’est beaucoup plus digeste et beaucoup moins présent en bouche, c’est la saison, faut en profiter !), puis je verse le sirop d’agave, les huiles, le tamari, le vinaigre (ici de riz complet, mais ça peut être de cidre), le sel.

J’ajoute les haricots verts coupés ou non en petits tronçons (rien à faire avec un grand couteau céramique, procéder par petits fagots) et je mélange.

Pour servir, saupoudrer de sésame.

Pour ce qui concerne l’ail, la tradition populaire le donne pour être un aliment miraculeux et peu à peu, les domaines médicaux le conseillent vivement à leur tour (preuves à l’appui) pour lutter contre plusieurs affections dont le cancer. Il semblerait que l’ail fraîchement écrasé, à la fourchette par exemple, puis laissé quelques minutes ainsi avant d’être cuisiné donne le meilleur de lui même en permettant à ses molécules de se “rencontrer” et de devenir plus actives encore. (Source : Les aliments contre le cancer, Dr Gingras et Dr Béliveau).

Je l’aime surtout en ce moment, au printemps, quand il est vert et pas fort, je le fais blanchir et bois le bouillon en aigo bouligo, bouillon provençal mythique qui a son propre dicton :

” L’aio boulido sauva la vido, et au bout dou tems, tuo li gent”

” L’eau bouillie sauve la vie, mais au bout d’un temps, tue les gens !”

Pour sûr ! Allez vivre d’eau bouillie aromatisée à l’ail, thym, sauge, … !

Pour ce qui concerne le le sésame, il est très riche en calcium entre autres et permettrait de faire baisser le cholestérol, le diabète, réduire les risques de maladies cardio vasculaires et de cancer du côlon chez la femme notamment. (Source : Passeport santé). Et nous profitons mieux de ses bienfaits quand il est broyé ou concassé finement comme dans le gomasio japonais par exemple !

La phrase du jour :

“Les Iles ont un silence qu’on entend”

Italo Calvino


Print Friendly

Vous aimerez peut-être:

Ce contenu a été publié dans plats par vanessacuisine, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos vanessacuisine

Je suis entrée dans la vie professionnelle par l'hôtellerie, j'ai travaillé dans des maisons familialles, puis je suis entrée au Ritz à Paris à la réception. J'ai été, à l'époque, la première femme à travailler à la réception de ce magnifique palace parisien. Lauréate du Trophée David Campbell, j'ai été promue Chef de Brigade. Puis, je suis allée au George V (racheté par Four Seasons) pour la pré-ouverture et l'ouverture de ce palace. J'y suis restée 2 ans au poste d'assistant de Direction à la Réception et d'Adjointe au Chef de Réception. J'ai quitté Paris pour me rapprocher de ma famille et j'ai pris un poste de Chef de Réception chez Pierre et Vacances dans le Lubéron (600 appartements, 1 hôtel, des mas et bastides). Après la naissance de mes filles, je me suis laissée aller à mes deux passions, la photo et la cuisine. Puis, les choses ont évolué et sont devenues plus professionnelles, et je suis dorénavant photographe et styliste culinaire. Je tiens ce blog de cuisine qui présente plus de 1000 recettes, je collabore au site Ôdélices, j'ai publié deux livres (dont un avec Marie Laure Tombini) et deux autres seront publiés en 2011.

3 réflexions au sujet de « Tartare de haricots verts au sésame et au tamari »

  1. Ah, l’aigo bouligo, j’adore ça ! Ma grand-mère m’en faisait quand “ça ne passait pas bien” et c’était miraculeux :o) Elle ajoutait quelques feuilles de thym et une giclée d’huile d’olive… mmmmm !!
    Ta salade est bien tentante, dès que je trouve de beaux haricots qui ne viennent pas du Kenya, je l’essaie !
    J’aime aussi le sésame, que ce soit sous forme d’huile ou de graines ! J’espère qu’il est bénéfique dans les deux cas :o)
    Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>